Logo Paroisse St François Xavier de Navarrenx

La prière à
prière © nd bidassoa

La prière à "portée de main"

LE POUCE, est le doigt le plus proche de nous. On commence par prier pour ceux qui nous sont les plus proches : nos parents, nos enfants, nos familles, nos amis. Prier pour les gens qui nous sont chers est un "doux devoir".

L'INDEX, le doigt qui montre la route. On prie pour ceux qui enseignent, ceux qui s'occupent de l'éducation : pour les enseignants, les professeurs, les médecins, le Pape, les évêques, les prêtres, les catéchistes, les entraineurs sportifs, les journalistes et tous ceux qui nous forment et informent. Ils ont besoin de notre soutien et de sagesse afin de pouvoir montrer le droit chemin aux autres. Ne les oubliez pas dans vos prières.

Le doigt qui suit est LE MAJEUR, c'est le plus long, le plus "haut". Il nous rappelle nos gouvernants et ceux qui dirigent. Prions pour le Président, pour les députés, pour les entrepeneurs et pour les administrateurs. Ce sont eux qui dirigent le destin de notre pays et sont chargés de guider l'opinion publique. Ils ont besoin de l'aide de Dieu.

Le quatrième doigt est L'ANNULAIRE. Bien que cela puisse surprendre la plupart des gens, c'est notre doigt le plus faible (tout professeur de piano peut le confirmer). Nous devons nous rappeler de prier pour les plus faibles, pour les malades, les handicapés et pour ceux qui ont beaucoup de problèmes à résoudre. Il sont besoin de nos prières jour et nuit. Il n'y aura jamais assez de prières pour ces personnes. Et puisque l'annulaire est le doigt qui porte l'alliance, nous pouvons aussi prier pour les futurs mariés et les jeunes mariés.

Et enfin, il y a notre AURICULAIRE. C'est le plus petit de tous les doigts, aussi petit que nous devons nous tenir devant Dieu et devant les autres. Comme le dit la Bible, "les derniers seront les premiers". Le petit doigt est là pour nous rappeler que nous devons prier pour nous mêmes. Car ce n'est que lorsqu'on a prié pour les quatre autres groupes, que l'on peut bien voir nos besoins et donc prier pour soi.

                                                                                         Pape François

Source

Notre Dame de la Bidassoa

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.