Logo Paroisse St François Xavier de Navarrenx

A la maison natale d'Inigo de Loyola
Loyola © MCL

A la maison natale d'Inigo de Loyola

Al'initiative de l'Abbé Ludovic de LANDER, une sortie a été organisée le 1er mai 2018 à Loyola. L'objectif était: "de faire découvrir au père Ignace DOUGOUNONA, le lieu de naissance de son saint patron

Arrivée à Loyola © MCL

Profitant de la première journée du mois de mai, ce mardi, un bus bondé déboule au sanctuaire de LOYOLA.

En l’honneur de notre bon père Ignace, le père Ludovic a choisi cette année d’amener ses fidèles sur les pas de Saint Ignace de Loyola, illustre saint patron de notre Ignace à nous !

Comme nous avons un père soucieux de notre culture, père Ludovic avait organisé la semaine auparavant le visionnage du film de Paolo Dy et Cathy Azanza sur le plus célèbre saint du Pays-Basque. Ce film est magnifique tant au point de vue des images superbes, que par sa fidélité à la vie du Saint.

Ignace, né en 1491, était un homme d’une noble maison basque-espagnole, fier et d’un caractère sans concession, comme saint François d’Assise, il a eu une vie aisée fréquentant les femmes de petite vertu, s’exerçant à la guerre sans économie de sang, ripaillant ….

Au siège de Pampelune, en 1521, Ignace est gravement blessé à la jambe. Ramené dans sa maison, il passe par d’épouvantables souffrances, mais il survit. Au cours de sa convalescence, Ignace demande à lire, les deux seuls livres de la maison sont La vie de Jésus et Les vies des saints ! La rencontre avec Jésus est là, au travers de ces saintes lignes. Les épreuves qui l’amèneront à créer la Compagnie de Jésus, en passant par les procès de L’inquisition, les études … ne sont pas finies, mais saint Ignace de Loyola est un fou de Dieu, la mesure de l’amour est d’aimer sans mesure, voilà comment Saint Ignace vivra sa vie, sans limite dans la sainteté, dévoré d’amour. Saint Ignace rendit sa belle âme à Dieu en 1556, nous ayant donné en cadeau des milliers de Jésuites, qui transmirent science et sagesse, des outils d’introspection avec ses exercices spirituels, sa devise : AD MAIOREM DEI GLORIAM.

La maison-tour des Loyola est entourée de murs construits par les Jésuites, ces murs comportent une belle basilique, une bibliothèque, des cellules pour recevoir des centaines de retraitants. Ce sont  les murs de la maison qui nous transportent dans le temps de saint Ignace, nous entrons par le cellier, puis le premier étage présente les cuisine et salle à manger, les chambres et chapelle sont plus haut encore. Au plus près du Ciel, nous entrons dans la chambre de la conversion, où l’émotion nous submerge au cours d’une messe dite par notre Père Ignace !

Ding, dong, les cloches sonnent et l’organisatrice, qui a du sens pratique, nous fait descendre de notre petit nuage, vite il faut aller au restaurant qui nous attend.

L’après-midi fut consacré à des activités drôlement plus futiles.

Nous partîmes donc à Guetarria, visiter le musée de Balenciaga, ( pour ceux, comme moi, qui ne connaissent pas….c’est un grand monsieur de la haute couture) Les dames admiraient les créations, certains messieurs un peu sceptiques tâtaient les précieux échantillons de tissu, monsieur l’abbé songeur se rêvait un nouveau modèle de soutane à godets, les cadets de la visite, eux, expérimentaient avec une joie très rustique l’ascenseur à portes transparentes et les escalators. « Ma qué Balanciaga a le génie d’emplir le plein de vide pour créer des lignes supra-élégantissimes, de la mode …bla bla… »

Mauvais esprit mis à part, Balenciaga travaillait avec génie, sur des robes dont les lignes sublimaient le corps féminin.

Une bien belle journée pour dire vrai !

Marixa

Impression du Père Ignace : 

"Apès cette sortie si j'avais un témoignage à faire, je dirais que ce fut pour moi un pèlerinage aux sources.Car, en réalité porter le nom d'un Saint, c'est tout un programme, un modèle à suivre et à imiter. Et alors connaître son Saint patron peut aider à suivre le modèle qu'on s'est donné. Ce pèlerinage a été un plus dans ma connaissance de celui dont je porte le nom. Le sommet de cette expérience à Loyola fut cette messe concélébrée avec mon curé , l'abbé Ludovic et la participation des paroissiens dans la Chapelle de la Conversion. Ce fut un moment plein d'émotion et surtout d'une immense joie intérieure. C'est une nouvelle relation qui est né ce jour là avec Saint Ignacede Loyola. Désormais je ne l'invoque plus comme un saint lointain, mais comme un frère, un grand frère. Merci à l'abbé Ludovic pour cette initiative, pour ce beau cadeau. Merci à tous les paroissiens qui ont adhéré à l'initiative, qui ont prié en communion avec nous nous ou qui ont fait le voyage de Loyola. Saint Ignace de Loyola : Priez pour nous ! Saint Ignace de Loyola: Priez pour nos paroisses de Navarrenx et de Sauveterre ! Amen !"

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.